le musée d’art moderne en Palestine se profile à l’Unesco

le musée d’art moderne en Palestine se profile à l’Unesco
90 Views


Pour la troisième année consécutive, mars venant, Mediapart prend le pouls, au sortir de l’hiver, d’une idée lumineuse touchant au Proche-Orient si enténébré : la création d’un musée d’art moderne et contemporain en Palestine ; à partir d’une collection solidaire, constituée de dons d’artistes.

Pour la troisième fois, donc, se tient une exposition, en forme de bilan d’étape, intitulée « Pour un musée en Palestine », coordonnée par Elias Sanbar, ambassadeur de la Palestine auprès de l’Unesco, épaulé par l’artiste plasticien Ernest Pignon-Ernest. Tous deux sont à l’origine de cette idée de collection à la fois itinérante et en exil, riche désormais de plus de trois cents pièces et conservée au sein de l’IMA (Institut du monde arabe) ; en attendant l’installation au-delà de la Méditerranée. L’an prochain à…

Où donc ? Cela va de soi, cela va sans dire, mais cela va mieux en l’écrivant : à Jérusalem-Est. C’est ce que laisse supposer Elias Sanbar, à la fin de la première des vidéos ci-dessous, tournées dans une ambiance si particulière – excitation, enthousiasme, précipitation –, en plein accrochage des œuvres. C’était mercredi 6 mars, au rez-de-chaussée du palais de l’Unesco (Paris VIIe), à la veille du vernissage de cette exposition ouverte au public du 8 au 21 mars.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *